Osez le chant pour développer la dynamique de vos équipes !

par | 7 Déc 2020 | Actualités

Retrouvez l’interview de Nathalie Albert,

créatrice de Penny Lane.

 

Bonjour Nathalie, comment est née l’idée d’associer l’art, et plus particulièrement la musique, à la dynamique de l’entreprise et des territoires ?

Je suis issue du monde de l’événementiel. J’ai longtemps travaillé en agence pour des entreprises qui cherchaient continuellement à renouveler leurs idées d’animations, et surtout cherchaient à faire sens auprès des collaborateurs.

Plus tard, j’ai travaillé sur la conduite du changement, et particulièrement sur le management participatif dans une PME ligérienne qui avait pour souhait de « libérer » son organisation.

Au même moment, j’ai co-fondé un chœur gospel amateur pour y chanter. L’écho fut évident, le gospel me donne des frissons et cette expérience de l’harmonisation de toutes ces voix est toujours incroyable. Ce chœur existe maintenant depuis 10 ans et rassemble 50 choristes.

Si je comprends bien, la pratique en collectif d’une activité artistique permet de libérer les potentiels et fédérer autour d’un projet commun.

Deux de vos réalisations plus spécialement destinées aux entreprises m’ont plus particulièrement interpelé.
La première, c’est l’atelier animons une chorale. A qui s’adresse-t-il et dans quel objectif ?

En effet, nous aimons dire qu’emmêler des voix toutes différentes les unes des autres pour en faire une musique est un beau challenge !

Accorder ensuite sa voix à celles des autres est une véritable aventure commune d’écoute, de responsabilités, d’initiatives. Les leaders naturels ne sont pas forcément les leaders hiérarchiques !

Le parallèle avec le monde de l’entreprise devient évident…

Il est question de donner sa juste place à l’individualité au sein d’un groupe, de toucher du doigt la complémentarité d’une équipe, de développer ses capacités d’écoute et de coopération et d’exploiter les talents de chacun : certains seront à l’aise avec leur voix, d’autres avec leur corps, certains seront bons en rythmique, et d’autres feront circuler une énergie positive…

 

C’est l’objet de l’atelier « Fabriquons une chorale » que nous proposons entre autres aux entreprises,

Sur fond gospel, l’idée est de former une chorale éphémère et vivre une expérience musicale encadrée par des chanteurs gospels ligériens : le groupe The Ebony Roots.

Les collaborateurs sont invités à chanter, se mettre en mouvement. Les différentes personnalités prennent alors des initiatives à leurs façons pour fabriquer une œuvre commune.

C’est une prise de risques pour les participants, comment obtenir leur adhésion ?

Poser un cadre bienveillant est une première étape.

Chacun a son propre talent. Nous parlons beaucoup de « justesse collective ».

Les voix qui s’entremêlent, ont toutes besoin les unes des autres pour fabriquer la musique.

Être accompagnés par un groupe de musiciens professionnels (très talentueux !) booste les plus réticents.

Ceux qui préfèrent uniquement claper des mains en ont la possibilité !

Le final, c’est un petit concert participatif où chacun trouve sa place et prend plaisir. Le gospel est une musique qui rassemble, qui parle d’harmonie(s), de diversité et d’inclusion.

Vivre un tel challenge crée forcément du lien !

La deuxième est le spectacle SOUL POWER ! construit sur la thématique de l’égalité et de la diversité. Peux-tu m’en dire un peu plus ?

Ce spectacle a été écrit par Thomas Doucet qu’il joue accompagné de talentueux musiciens : les G Lights.

Il s’agit d’un concert-conférence qui parle de la lutte pour les droits civiques, au travers de la musique soul.

Il a été joué lors de la soirée des vœux du Département de Loire-Atlantique sur la scène de la Cité des Congrès en début d’année. Cette soirée avait pour thème « l’égalité et la diversité ». Résultat : 1500 agents debout pour une standing ovation !

Il est également joué dans les collèges.

Nous aimons proposer des spectacles qui font écho au quotidien de chacun. Pour réfléchir, s’élever et avancer, ensemble. C’est ce que l’art permet.

Côté territoire, là aussi les créations ne manquent pas ! De l’inauguration du jardin extraordinaire ou du MIN de Nantes aux animations estivales de Saint Brévin, comment sont nés ces projets ?

En effet ! Nous avons eu la chance de collaborer avec Nantes Métropole qui cherchait à mettre en avant les initiatives artistiques locales. Nous avons donc géré une partie de la programmation artistique sur ces événements d’envergure.
Cette année nous avons également été conviés pour réfléchir et repenser la saison estivale de Saint Brévin Les Pins dans un contexte de pandémie. Un vrai challenge pour une commune touristique qui se devait d’intégrer les contraintes sanitaires alors annoncées au compte-gouttes. Nous avons donc imaginé tous ensemble un nouveau format : des « balades clandestines » sur inscription, qui alliaient découverte du patrimoine, découvertes artistiques et dégustation proposée par un producteur local. Nous avons mis notre savoir-faire au service de nouveaux besoins, et participé à la programmation d’artistes locaux.

Dans un futur proche, nous avons dans l’idée de développer des créations propres à un territoire, en développant les synergies avec les différents acteurs de celui-ci. Je t’en dirai davantage très bientôt… 🙂

C’est audacieux d’avoir créé une société plutôt qu’une structure associative comme beaucoup dans ton secteur. Pourquoi ce choix ? 

Je souhaite légitimer l’entreprenariat culturel d’intérêt général… La pandémie montre comme il est nécessaire de repenser de nouveaux modèles économiques qui passeront par des structures hybrides. Peu importe le statut qui a été déposé au Greffe… regarder l’impact d’un projet avant ses statuts me paraît incontournable. Voici un article très intéressant à ce sujet.

Penny Lane est un des lauréats à avoir intégré l’accélérateur culture mise en place par la Samoa. Félicitations tout d’abord, et qu’est-ce que t’apporte cette participation ?

Merci ! En effet Penny Lane a rejoint la promotion 2020 aux côtés de 5 lauréats.
L’accélérateur culture de la Samoa permet indéniablement une prise de recul. Sortir de l’opérationnel pour penser au projet dans sa globalité, requestionner notre offre, nos pratiques…et les confronter collectivement aux pratiques d’autres acteurs !
Dans ce contexte inédit et pendant les 2 confinements, il fut précieux d’échanger à plusieurs plutôt que de rester seule, le moral en berne, sous la contrainte de stopper nos activités.

Et quels sont tes nouveaux projets ?

Nos activités ont été lourdement impactées par la pandémie.  Nous réfléchissons à de nouvelles formes de coopérations, de nouveaux terrains d’expression.

Pour cette fin d’année, la digitalisation des événements est de mise !
Nous proposons une animation collaborative à distance qui permet de retrouver la magie de noël !

L’idée est de proposer aux collaborateurs d’une entreprise de participer à un clip collaboratif, sur fond gospel. Ces petites séquences vidéo seront compilées et montées par nos soins. Créer une « vidéo de confinement » qui restera une empreinte positive de cette année inédite et pourra être diffusée lors de la soirée de fin d’année ou pour les vœux de l’entreprise.

Parce que la musique rassemble… et c’est ce dont nous avons besoin plus que jamais !

Vous souhaitez échanger sur cet article, rien de plus simple !

Retrouvez Nathalie sur LinkedIn et Facebook

Site :  www.penny-lane.fr                Tél. : 06 76 68 83 29

Et retrouvez le site des artistes :

The Ebony Roots

Vous avez un projet, contactez-nous, nous l’étudierons ensemble !

Vous trouverez dans nos prochains articles :

La présentation de nos partenaires et de leur expertise,

Le partage de nos réflexions sur l’actualité professionnelle,

Des retours d’expérience …

Quel que soit votre besoin,
Peps Compétence vous accompagne
dans l’identification de vos compétences clés
et la formation de vos équipes.